Archives de l’auteur : jlaas

Comment peut-on ne pas soutenir le GCO ?

« Qui trouve normal que des véhicules de transit traversent Strasbourg d’un bout à l’autre ? Qui trouve normal qu’au 21ème siècle encore une autoroute coupe une ville en deux ? Qui trouve normal que nos équipes nos véhicules perdent leur temps à être bloqués dans ces bouchons ou ralentissements et donc à surconsommer du carburant au lieu d’être productifs ? Qui trouve normal de ne rien faire ?

Qui ? Ceux qui ne subissent pas

Comme d’habitude en bon Français il n’y a que les râleurs qui se manifestent ! Comme d’habitude la majorité des gens concernés se tait.

Majorité silencieuse, où es-tu !? Que fais-tu? Qu’attends tu pour réagir !!? C’est maintenant ou jamais!!!

Témoignage reçu le 14 octobre 2016

Parution du premier magazine dédié au GCO

ARCOS, société concessionnaire et maître d’ouvrage du GCO, vient de publier le premier magazine d’information de l’autoroute A355.

Au sommaire, entre autres :

  • une présentation de l’entreprise
  • le tracé de l’A355
  • une rencontre avec Paulin Jaulin, responsable du Pôle Environnement
  • les diagnostics archéologiques

Consulter le magazine Liaison(s) A355

Couverture du magazine Liaison(s) A355 publié par ARCOS

 

 

Vinci désigné concessionnaire pour la construction et l’exploitation du GCO

La CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin salue la désignation enfin intervenue d’un concessionnaire pour la construction et l’exploitation du Grand Contournement Ouest de Strasbourg.

Cette nouvelle étape est un pas décisif vers la mise en service de ce nouveau tronçon autoroutier qui doit impérativement intervenir en 2020.

L’attente des entreprises est forte, nous rappelons que ce sont près de 200 millions d’euros qui se consument chaque année dans les bouchons strasbourgeois.

La CCI appelle également le concessionnaire à mobiliser au maximum les compétences et savoir-faire locaux dans le cadre des études préalables et de la construction du GCO.

Consulter le communiqué de presse complet

 

Le GCO a nouveau sur la bonne voie !

Fruit de l’intense mobilisation des milieux économiques, la publication de l’appel d’offre concernant la sélection des candidats pour la conception et l’exécution de l’autoroute de contournement Ouest de Strasbourg est intervenue le 20 février 2014. L’avis précise que ce projet d’autoroute à 2×2 voies tient compte du réaménagement de l’A35 et des politiques de déplacement de l’agglomération. Les candidats ont jusqu’au 14 avril 2014 pour présenter leur candidature pour le projet de construction de ce projet dont le coût est estimé à 475 M€ HT.

Par ailleurs, la CCI note avec satisfaction que le volet mobilité du Contrat de Plan Etat-Région 2014-2020 prévoit une première phase du réaménagement de l’actuelle A35 à hauteur de 20 millions d’euros. Le rapport du CGEDD avait en effet préconisé qu’en parallèle de la réalisation du GCO, l’A35 actuelle soit revue pour lui donner un caractère plus urbain.

Il est temps que les choses bougent

« 30 ans que l’on en parle sans que jamais rien ne bouge.
Que font ceux qui ont le pouvoir au niveau local ?
Rien à par coûter très cher à la collectivité.

Il serait grand temps que ces gens-la s’occupent un peu plus des citoyens qui travaillent et qui tous les jours sont coincés sur 15 kms, et pas seulement de desservir les banlieues de Strasbourg avec le tram !

Les impôts sont payés par ceux qui travaillent tous les jours, à ce titre ces derniers mériteraient un peu plus de considération ! »

Témoignage reçu le 21 mars 2014

Le rapport des experts du CGEDD préconise la réalisation du GCO

Les experts confirment la nécessité de doter l’agglomération strasbourgeoise d’un axe autoroutier permettant d’accueillir les véhicules en transit, conjugué à un réaménagement de la section centrale de l’A35 et à un développement des transports collectifs autrement dit ils confirment la réalisation du Grand Contournement Ouest (GCO).

Le rapport des exprets mandatés par le MInistre des Transports, rejoint ainsi les préconisations du scéanorio de l’apaisement défendu par la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin dans son document « GCO 2016 tous gagnants ».

Le rapport, tel qu’il a été présenté, appréhende l’ensemble des enjeux actuels et futurs de mobilité de la région  strasbourgeoise, en visant  à concilier l’amélioration de la qualité de vie et la « consolidation des activités économiques ». Ainsi, l’agglomération strasbourgeoise peut à nouveau espérer la création d’un axe autoroutier permettant d’accueillir les véhicules en transit, conjugué à un réaménagement de la section centrale de l’A35 et à un développement des transports collectifs en se fondant sur trois éléments :

  • la congestion du réseau autoroutier a des conséquences économiques, sociales et environnementales ;
  • aux heures de pointe la part du trafic de transit varie de 20 à 50% dans la partie centrale de l’A35 :
  • le trafic de l A35 augmentera. Près de 200 000 véhicules /jour en moyenne annuelle circuleront sur l’A35 en 2025 si le GCO n’est pas réalisé.

> Consulter le communiqué de presse complet
> Consulter l’article dans le webzine du Point Eco Alsace
> Consulter l’article sur DNA.fr
> Consulter l’article dans L’Alsace
> Consulter l’article sur Rue89
> Consulter l’article sur le Journal des Entreprises
> Consulter l’article sur LeFigaro.fr

Une année est passée depuis l’engagement du Ministre des Transports, ça suffit !

Lors d’un entretien le 7 novembre 2012 avec les représentants de la CCI et de la CMA et l’exécutif strasbourgeois, le Ministre délégué en charge des Transports, Frédéric Cuvillier avait annoncé le maintien de la DUP  du projet de GCO et une mission d’expertise sur les déplacements dans la périphérie de l’agglomération strasbourgeoise confiée au Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD).

Un an, jour pour jour après cet engagement, et 6 mois après que la CCI ait rencontré les experts  du CGEDD nommés par le Ministre, les acteurs économiques restent toujours dans l’attente du rapport. La CCI demande que les engagements de l’Etat soient enfin tenus afin que le travail partenarial engagé pour la relance de ce projet puisse se poursuivre sereinement.

Télécharger le communiqué de presse

Il est temps que les choses bougent

« Il est grand temps que les choses bougent et que les politiques se rendent compte de la situation réelle que nous subissons quotidiennement. J’habite le Val de Moder et pour me rendre à Oberhausbergen je mets tous les matins 55 min en passant par 11 petits villages . Alors que je suis sensée habiter à 30 min de Strasbourg. Il est impossible de monter sur l’autoroute celle-ci étant bouchée dès Brumath ! Le soir je rentre par l’autoroute et là ce sont les panneaux de limitation qui nous conseillent une vitesse de 50 km/h, puis un peu plus loin 90km/h.

Bon sang il y a une chose toute simple à faire : créer le GCO pour que les véhicules en transit ne passent plus par Strasbourg ville et mettre en place l’ECOTAXE pour que les camions n’ai plus intérêt à passer en Alsace plutôt qu’en Allemagne. Et là nous serons réellement à 30 min de Strasbourg !

De plus, j’ai testé les transports en commun : voiture jusqu’à Mommenheim, train jusquà Strasbourg centre puis tram jusqu’à la Rotonde puis bus jusqu’à Oberhausbergen puis marcher jusqu’à mon travail : 1 trajet = 1h30 !!! No comment !!! »

Témoignage reçu le 1er novembre 2013 sur la page Facebook GCO2016tousgagnants

Marre des bouchons

« Nous avons déménagé en début d’année de Strasbourg à Haguenau suite à un changement d’emploi de mon épouse.
Je fais donc le trajet Haguenau-Illkirch tous les jours, et a part durant les vacances scolaires ce sont les bouchons que j’affronte chaque matin.
Si nous étions en région parisienne, où il ne reste plus 1 cm2 de libre, je pourrais comprendre mais là refuser de mettre en œuvre un contournement qui ne pose aucune difficulté technique, ca ne fait aucun sens.
Celà détruit des emplois, génère de la pollution, du stress et donc des maladies, bref c’est totalement illogique de renoncer à cet ouvrage. »

Témoignage reçu le 15 octobre 2013