Archives pour la catégorie Ils soutiennent le GCO

Le monde économique soutient le GCO

La CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin et  la CCI de Région Alsace, représentantes des  65000 entreprises du commerce, de l’industrie et de services, ne sont pas seules dans leur combat en faveur du GCO.

Des organisations, associations et syndicats professionnels expriment ici leur soutien à « GCO 2016 tous gagnants ! » :

 

« Qui court après le temps perdu perd son temps »

Group_commercial67

Il y a une très vieille citation qui date du 1er siècle avant J.-C. qui dit « qui court après le temps perdu perd son temps » et d’une façon tellement réaliste je rajouterai bien volontiers qui perd son temps perd de l’argent, surtout en ces temps plus que critiques pour nos affaires.

Je dois avouer que j’étais plutôt sceptique lorsque Jean Luc Heimburger, Président de la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin, a relancé le dossier du GCO de Strasbourg et surtout sur ses chances d’aboutir à un résultat concret.

Bien évidemment nous ne sommes pas au bout de nos peines, l’horizon reste toujours aussi bouché à l’approche de Strasbourg, mais la réouverture du dossier par le Ministère des Transports semble être une belle opportunité pour toutes nos entreprises et il nous faut mettre, tous ensemble, cette année 2013 à profit, pour que cela aboutisse rapidement à la remise en route du GCO.

C’est pour toutes ces raisons que je me fais le porte parole des commerçants et de leurs employés de l’ensemble de notre département.

Que ce soit pour les déplacements de nos employés, les déplacements vers Strasbourg et la CUS pour livrer ou récupérer de la marchandise nécessaire au bon fonctionnement de nos commerces, ces heures inutiles passées dans nos véhicules nécessitent une organisation périlleuse et très onéreuse.

Faut-il rappeler que le commerce particulièrement présent sur tout le département est générateur d’emplois qualifiés et très impliqué dans la formation des jeunes par la voie de l’apprentissage et de l’alternance. Il est très important pour la vitalité de nos entreprises que nos employés et nos clients puissent se déplacer en toute quiétude. D’autant plus que malgré toutes les convictions idéologiques, nous savons que la voiture particulière reste et restera encore longtemps « le » mode de déplacement irremplaçable du consommateur pour faire ses achats.

C’est pourquoi nous demandons que le projet du grand contournement ouest de Strasbourg aboutisse le plus rapidement possible pour la qualité de vie de nos salariés et de nos clients et la vitalité de nos commerces.

André Marchand
Président du Groupement Commercial du Bas-Rhin

NON l’écotaxe ne réglera pas les problèmes de congestion de l’A35 !

LogoFNTR_alsaceUne fois de plus, la presse se fait l’écho (DNA du 1er mars « Ecotaxe : quelles conséquences sur le trafic de l’A35 ? ») des rêves avoués de diminution importante du trafic PL grâce à la mise en place de l’Ecotaxe PL. Il ne faut pas rêver : taxer le trafic PL en Alsace ne va pas envoyer les camions de l’autre côté du Rhin. Tout simplement parce que 80% de ce trafic concernent du transport courte distance qui ne peut, par conséquent, se faire en passant par l’Allemagne…

L’avenir de l’attractivité territoriale passe par une solution à grande échelle telle que le GCO qui permettra de fluidifier les trafics et d’offrir des conditions de circulation performantes à la seule grande métropole française sans alternative autoroutière. Ainsi, ce nouvel axe permettra le rééquilibrage des trafics car aujourd’hui le seul axe A35 concentre tous les flux de déplacement : à l’échelle de l’agglomération, de la CUS, du département, de la région et du transit longue distance.

Les transporteurs disent OUI au GCO !

LogoFNTR_alsaceEn tant qu’organisme professionnel représentatif des entreprises de transport de marchandises alsaciennes, nous souhaitons attirer votre attention sur l’avis de la Profession sur les enjeux de transports et de déplacements au droit de Strasbourg.

La Plaine d’Alsace constitue un axe de circulation incontournable nécessaire aux flux de transit internationaux, nationaux et régionaux Nord / Sud ; au fil des années, le trafic routier de marchandises s’est accru de façon importante, phénomène qui contribue à la situation de congestion actuelle de l’A35 au droit de Strasbourg.

Télécharger la contribution complète du FNTR

La profession des Travaux Publics demande le lancement d’un nouvel appel d’offre à concession pour le GCO

LogoFRTPAlsacePetitLes indicateurs mesurant la conjoncture du secteur des Travaux Publics en Région Alsace continuent de se dégrader, les collectivités locales ont permis pour l’instant d’atténuer cette tendance mais jusqu’à quand ?

Celles-ci compte tenu des diminutions des dotations de l’État, du système de péréquation qui est plutôt défavorable à l’Alsace et des difficultés d’accès aux crédits vous restreindre leurs investissements.

L’abandon du GCO pourtant financé à 90 % par des fonds privés est un coup dur pour la profession, il condamne notre métier…

Télécharger le communiqué de presse complet de la Fédération Régionale des Travaux Publics d’Alsace

 

Le GCO : une nécessité

Group_commercial67L’Alsace est deux fois plus densément peuplée que la moyenne des régions françaises et cette densité peut atteindre 400 habitants au km² en plaine. Dans le Grand Est, l’Alsace est la seule région dont les
perspectives démographiques restent en croissance.

Le système de transports et déplacements de la grande région de Strasbourg est particulièrement complexe. Cela tient essentiellement à la manière dont ce territoire s’est construit et qui est fortement générateur de déplacements, tant pour les personnes que pour le transport de marchandises. Ce territoire est situé au coeur d’itinéraires de grand transit et nécessite une stratégie intégrée et multimodale.

Cette stratégie doit impliquer tous les acteurs : une gouvernance ouverte et de qualité doit être au coeur du projet GCO, ce qui n’a manifestement pas été le cas dans le passé récent.

Télécharger le communiqué de presse complet du Groupement Commercial du Bas-Rhin

 

Le GCO = indispensable

Vitrines de Strasbourg

L’attractivité de Strasbourg et de son aire d’influence doit être au coeur de nos préoccupations collectives. Or, un territoire n’est accueillant pour des entreprises que s’il dispose d’infrastructures adaptées.

L’état du système de transports et de déplacements de la région strasbourgeoise ne permet plus de répondre à cette attente, l’axe Nord-Sud, véritable colonne vertébrale de l’Alsace, ayant atteint la limite de ses capacités avec des pointes à 200 000 véhicules par jour au droit de Strasbourg.

Télécharger le communiqué de presse complet des Vitrines de Strasbourg

 

Grand Contournement ouest : le point de vue de l’Automobile Club Association

LogoACAUn projet de contournement Ouest de Strasbourg est évoqué dès les années 1970.

Cette question a pris une acuité toute particulière avec la saturation de la rocade Ouest, qui dans sa portion Mundolsheim-Illkirch, accueille cinq types de trafics différents : un trafic Nord / Sud international, un trafic Nord/Sud national, un trafic d’échanges régionaux, un trafic d’échanges inter agglomérations (CUS et hors CUS), un trafic d’échanges inter-quartiers.

La saturation croissante de cet axe fragile, susceptible de bloquer toute l’agglomération au moindre incident, a également des conséquences en termes d’environnement, compte tenu de la proximité immédiate du centre ville.

Télécharger le point de vue complet de l’Automobile Club Association