Rapport de la Commission mobilité 21 : la CCI écrit au Ministre des Transports

La Commission Mobilité 21, présidée par M. Philippe DURON et chargée de hiérarchiser les projets d’infrastructures, vient de classer le GCO parmi les projets de seconde priorité (2030-2050) en considérant qu’il ne constitue pas une réponse aux difficultés d’accessibilité de l’agglomération de Strasbourg.

La CCI s’élève en force contre cette décision tant elle révèle un déficit de prise en compte des éléments clé de ce projet :

- D’une part, sans le GCO et le report du trafic de transit qui circule actuellement sur l’A35 vers cette nouvelle infrastructure, aucune requalification de l’A35 n’est envisageable ;

- D’autre part, le GCO a vocation à être concédé, sollicitant ainsi peu les finances publiques.
Par ailleurs, à l’heure où le gouvernement porte une politique volontariste de relance de l’industrie, la décision de réaliser le GCO permettra des investissements, et donc des emplois, importants.

Ainsi, la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin et les 37 000 entreprises qu’elle représente demande instamment à Monsieur le Ministre des Transport, Frédéric Cuvillier, de confirmer la nécessité du projet de GCO pour Strasbourg et l’ensemble de la région.

Laisser un commentaire